Les chiffres du taux de chômage en Afrique de l'ouest en 2020

25 February, 2021 | by: David Kodjani

Suppression de postes d’emploi, baisse des horaires de travail, hausse du chômage, du sous-emploi et de l’inactivité ; la situation aura été bien difficile pour le marché du travail en 2020. Une détérioration qui est en partie due à la pandémie de la Covid-19.

La pandémie Covid 19 a portée un sérieux coup au marché du travail en 2020. Conséquence, la population en chômage a grossi de 322 milles personnes en une année, s’élevant à 1 millions 429 milles individus avec une hausse de 29%. Résultat des courses, le taux de chômage est monté à 11,9% en 2020, contre 9,2% un an plus tôt (5,9% en milieu rural et 15,8% en milieu urbain), selon les derniers chiffres publiés par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur la situation du marché du travail. Ce taux de chômage est plus fort parmi les diplômés (18,5%) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (31,2%).

Il faut souligner que même ceux qui ont un emploi ne travaillent pas tous à plein temps. En effet, relève le HCP, la population active occupée en situation de sous-emploi a atteint 1 millions 127 milles personnes, ce qui a fait bondir le taux de sous-emploi de 9,2 à 10,7% d’une année à l’autre. Notons que le sous-emploi est constitué de 2 composantes, la première liée au nombre d’heures travaillées, la seconde à l’insuffisance du revenu ou à l’inadéquation entre la formation et l’emploi exercé. En 2020, le nombre moyen d’heures travaillées par semaine est passé de 45,2 à 37,5. L’économie régionale a perdu 432.000 emplois en 2020, sous l’effet conjugué de la sécheresse et de la pandémie de la Covid-19. Ce qui s’est traduit par une aggravation du chômage. Ce taux est plus fort parmi les diplômés (18,5%) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (31,2%).

Du côté de l’Institut national de la statistique, au quatrième trimestre 2020, le nombre des travailleurs s’établit à 3433.4 mille contre une moyenne de 3511.6 mille au troisième trimestre de 2020, soit une diminution de 78.3 mille. Cette population se répartit en 2524.9 mille hommes et 908.4 mille femmes. La répartition des travailleurs selon les secteurs d’activités se présente comme suit : 52.8% dans le secteur des services, 17.9% dans le secteur des industries manufacturières, 16.0% dans le secteur des industries non manufacturières et 13.3% dans le secteur de l’agriculture et de la pêche. Le nombre de chômeurs estimé pour le quatrième trimestre 2020 est de 725.1 mille du total de la population active. Le taux de chômage s’est établi à 17.4%, contre 16.2 % au trimestre précédent.

En termes de classement des pays de la sous région Niger vient en première position avec 0.3% suivi par le Togo 1.7%. Le Bénin et le Liberia occupent toutes les deux la troisième place avec 2%, la Côte d’Ivoire à 2.4% et prend la quatrième place. Avec 4.1% La Guinée-Bissau vient en cinquième position suivie de la Guinée et de la Sierra Leone 4.3%. Ces dernières sont suivies du Burkina Faso 6.1%, du Ghana 6.8%, de la Gambie 8.9%, du Mali 9.8%, de la Mauritanie à 10.32%,du Cap-Vert 11.29% et du Sénégal 17%. Le Nigeria ferme la marche avec 27.1%.

Au vu de tous ces chiffres, on peut dire sans aucune équivoque que le marché du travail sur le continent a considérablement chuté. Personne n’a anticipé la pandémie certes mais on peut faire en sorte de tirer son épingle du jeu et sortir la tête de l’eau dans cet océan de chômage. Cela passe par la mise à niveau quotidienne de vos compétences (formation en ligne, lecture...) afin d’être incontournable dans votre domaine et indispensable pour votre employeur.

Copyright © 2021 AfroAware