Outil technologique : Le Maroc dispose désormais d'un portail de signalement de violences sexuelles contre des enfants.

20 February, 2021 | by: David Kodjani

Le Maroc a lancé le jeudi 11 Février dernier son premier portail national de signalement d’images et de vidéos de violences sexuelles contre des enfants.

Le pays du Roi Mohammed VI s’attaque désormais aux les violences sexuelles sur les enfants et à leur diffusion sur la toile. Pour s’assurer de prendre l’ascendance sur ce fléau, le gouvernement marocain s’est allié au Centre marocain de recherches polytechniques et d’innovation, l’association Amane avec une appui technologique de l’Internet Watch Foundation. Cette plateforme baptisée Espace Maroc Cyberconfiance permettra aux citoyens de signaler de façon sécurisée et anonyme les images et vidéos de violences sexuelles contre des enfants diffusées sur Internet. En français et en arabe, le portail est suivi h24 par les experts de l’Internet Watch Foundation qui analyse les contenus signalés en vue de les supprimer et d’empêcher que ceux-ci ne réapparaissent en ligne. Ces mêmes contenus seront ensuite signalés aux autorités locales et mis à leur disposition pour engager des procédures judiciaires.

L’anonymat des signalements étant primordial, la Directrice de l’Internet Watch Foundation, Susie Hargreaves a précisé lors de ce lancement que "Ce portail donne aux gens un moyen sûr et anonyme de faire ce qu’il faut. Cela rendra Internet plus sûr au Maroc et nous aidera à éliminer les images d’abus sexuels en ligne partout où elles seront partagées. Nous devons nous assurer que les gens, et en particulier les enfants, sont en sécurité. Ce portail est absolument essentiel pour y parvenir".

Au Maroc, les violences sexuelles contre les enfants sont encore difficiles à identifier et à signaler en raison du tabou autour du sujet, et en raison de son évolution et de ses changements rapides, notamment autour de l’évolution des technologies numériques, d’où la nécessité de l'anonymat. À travers ce portail, le Maroc va bénéficier, grâce à un partenariat mondial, d’un outil technologique venant renforcer les efforts nationaux pour protéger les enfants contre les violences et l’exploitation sexuelles en ligne. Le royaume devient ainsi le 45e pays dans le monde à disposer d’un portail mis en place par l’Internet Watch Foundation, le 13e en Afrique et le tout premier dans la région Afrique du Nord.

Notons que cette nouvelle avancée dans la lutte contre les violences sexuelles à été une fois de plus facilité par la technologie. On peut donc sans doute dire que les progrès technologiques ont grandement servi à l’homme dans son ensemble et aussi à améliorer de façon considérable son niveau de vie.

Copyright © 2021 AfroAware