Profil : Adriana Marais, La Doctoresse de la biologie quantique à la conquête de l'espace.

31 October, 2021 | by: David Kodjani

Dr Adriana Maraisest une physicienne théoricienne sud-africaine, technologue et défenseure de l’exploration hors du monde. Elle est la fondatrice de Proudly Human dont l’une des initiatives est le Off-World Project, une série d’expériences d’habitation dans les environnements les plus extrêmes de la Terre. Elle est également Directrice de la Fondation pour le développement spatial en Afrique, une organisation visant à envoyer la première mission de l’Afrique sur la Lune, le projet Africa2Moon.

Marais a obtenu un BSc Hons 1ère classe (physique théorique) à l’Université du Cap (UCT) en 2004, suivi d’une maîtrise summa cum laude (cryptographie quantique) à l’Université du KwaZulu-Natal (UKZN) en 2010. Elle a obtenu un doctorat (biologie quantique) de UKZN en 2015 pour ses recherches sur les effets quantiques de la photosynthèse et ses recherches postdoctorales axées sur les origines des molécules prébiotiques et la vie elle-même. Elle s'inscrit à UCT en 2019 en tant que doctorante en économie avec un accent sur les systèmes économiques pour les environnements aux ressources limitées.

Au cours de ses études de troisième cycle, elle a enseigné à UKZN de 2007 à 2013 et a été chercheuse invitée au Centre for Quantum Technologies, Singapour, de 2011 à 2012.

De 2017 à 2019, elle a été responsable de l’innovation chez SAP Africa et en 2018, elle a rejoint le corps professoral de Singularity University. En 2019, Marais a fondé Proudly Human.

Elle est membre de l’équipe de travail consultative du gouvernement sud-africain sur la 4ème révolution industrielle (4IR),la combinaison du matériel, des logiciels et de la biologie en mettant l’accent sur la communication et la connectivité.

Pour ses recherches en biologie quantique et les origines de la vie, elle a reçu des prix, dont le Prix international des talents émergents L’Oréal-UNESCO 2015.

Marais a été coordinatrice de projets spéciaux de la Fondation pour le développement spatial en 2016 et en 2017, est devenue co-directrice avec Carla Sharpe et Khutšo Ngoasheng. L’organisation vise à envoyer la première mission de l’Afrique sur la Lune avec le projet Africa2Moon, ainsi qu’à piloter des projets tels que l’exploitation minière d’astéroïdes ; des projets de gestion des catastrophes fondés sur un modèle géomagno graphique du climat solaire ; et d’autres utilisations du big data dans l’espace.

La Fondation vise à inspirer les enfants des pays en développement par le biais de l’éducation et de la science, et encourage la recherche technologique dans des domaines tels que la recherche spatiale, l’IA (Intelligence Artificielle) et la robotique et les technologies de communication open source.

En 2020, elle figurait parmi les 5 finalistes mondiales du Prix "Most Disruptive Women in Tech".

Elle dirige actuellement le projet Off-World de Proudly Human pour démontrer la résilience humaine, la technologie durable et l’esprit communautaire dans les environnements les plus extrêmes de la planète, des déserts en Afrique, sous l’océan Atlantique, jusqu’en Antarctique, pour se préparer à la vie sur la Lune, Mars et au-delà, ainsi que pour développer des solutions pour ceux qui vivent dans des conditions difficiles ici sur Terre. Elle était auparavant l’une des 100 astronautes finalistes du projet Mars One.

Source : Space In Africa, Adriana Marais, WikiPedia

Copyright © 2021 AfroAware